Champ total et champ réduit : comment jouer ?

Après vous être initié au turf avec les formules classiques des différents paris, il est temps de passer au niveau supérieur en utilisant à votre avantage le champ total et le champ réduit. Ils vous permettent de moduler vos mises en fonction de vos incertitudes et de gérer votre rapport gain/risque : explications dans cet article.

Champ total et champ réduit

Le principe du champ

Les formules champ vous permettent de prendre en compte une part d’incertitude dans vos paris en distinguant vos chevaux :

  • De base : ce sont vos favoris, ceux sur lesquels vous êtes sûrs de miser et que vous « verrouillez »
  • Associés : ce sont ceux entre lesquels vous hésitez pour compléter votre pari

Jouer en champ réduit consiste alors à sélectionner vous-même vos chevaux associés parmi les autres partants, outre votre base. Jouer en champ total consiste au contraire à miser sur la totalité des autres partants comme chevaux associés, et donc à limiter le pari à l’arrivée de vos chevaux de bases.

Par exemple, vous pouvez jouer un Tiercé en ne sélectionnant que 2 numéros, puis choisir les différents numéros que vous souhaitez associer pour le troisième (champ réduit) ou décider de miser sur chacun des autres partants en même temps (champ total).

Ces deux types de paris augmentent considérablement vos chances de gagner, mais le prix de la grille est nettement plus élevé selon votre degré d’incertitude.

Champ total

Exemple

Vous voulez faire un tiercé sur une course à 12 partants. Vous avez déjà 2 favoris que vous voyez bien arriver en tête, mais il vous manque un 3ème. Vous cochez par exemple le 2 et le 7 comme bases, et choisissez de jouer le 3ème numéro en champ total, c’est-à-dire en misant sur les numéros 1, 3, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 11 et 12 à la fois.

Résultat : votre pari est réussi si le 2 et 7 arrivent parmi les 3 premiers, et ce quel que soit le 3ème.

Intérêt

L’intérêt fondamental du champ total est de pouvoir parier en supprimant vos doutes sur les chevaux que vous souhaitez intégrer dans votre grille. Par exemple, vous pouvez faire un quinté en n’étant assuré de votre pronostic que sur 3 chevaux. Il suffira qu’ils arrivent dans les 5 premiers pour que vous remportiez votre pari. En revanche, si l’une de vos bases ne figure pas dans les 5 premiers, celui-ci sera perdu.

Tarifs

Les tarifs sont calculés en fonction du nombre de partants et du nombre de chevaux de base que vous choisissez. Voici la grille de ceux pratiqués par le PMU :

Tarifs champ total PMU

Plus le nombre de chevaux de bases que vous cochez est petit, plus vos chances de gains seront élevées : en conséquence, le prix de votre grille sera d’autant plus cher.

Champ réduit

Exemple

Sur la même course, vous voulez faire un tiercé en gardant pour bases les numéros 2 et 7, mais cette fois-ci vous hésitez simplement entre deux autres partants pour le 3ème.

Vous décidez donc de le jouer en champ réduit, c’est-à-dire de choisir plusieurs numéros au lieu d’un : vous décidez par exemple de miser à la fois sur le 5 et sur le 9 comme 3ème cheval de votre Tiercé.

Résultat : votre pari est réussi si les 3 premiers arrivés sont le 2, le 7 et le 5 ou le 2, le 7 et le 9 (ordre ou désordre).

Intérêt

Ici, l’intérêt est surtout de pouvoir intégrer vos hésitations en effectuant plusieurs paris en un seul. Il s’agit en quelque sorte d’un champ total affiné, offrant moins de chances de gains mais réduisant le prix de votre grille. Les possibilités sont innombrables car vous pouvez cocher entre 1 et 4 chevaux de base et de 1 à 19 chevaux associés. Cette formule est particulièrement utile pour les turfistes aguerris en leur permettant de bien doser le rapport gain/risque de leur mise.

Tarifs

Le tarif se calcule en fonction du nombre de chevaux de bases cochés et de celui de chevaux associés. Voici le tableau simplifié de ceux appliqués par le PMU :

Tarifs champ réduit PMU

Plus vous cochez de chevaux associés pour un nombre restreint de chevaux de base, plus le prix de votre grille sera élevé, mais vos chances de gains seront également plus grandes. Au contraire, plus vous choisissez de chevaux de base et plus vous réduisez votre nombre de chevaux associés, moins le tarif de votre pari sera élevé.

Calculer les gains

Estimer vos gains peut d’abord paraître un peu compliqué, mais en réalité rien de plus simple : il s’agit de la somme des gains normaux de toutes les combinaisons gagnantes impliquées dans votre grille.

Par exemple, pour un Tiercé sur lequel vous avez sélectionné 2 bases et joué le 3ème en champ (total ou réduit, cela revient au même), vous multipliez simplement les cotes de vos 2 bases entre elles puis avec celle du 3ème arrivé. En résumé, vous remportez la même somme que si vous aviez gagné le tiercé en formule classique mais votre billet vous aura coûté plus cher : c’est donc plutôt le rapport entre le prix de votre grille et votre espérance de gains qui est importante à prendre en compte.

En revanche, pour le Quinté, votre pari peut regrouper plusieurs pronostics gagnants. Par exemple, vous misez en champ total sur 4 bases pour une course à 12 partants, soit une grille à 16 € : si vos bases sont les numéros 4,7,9 et 2 et le résultat de la course est  7-2-9-4-1, vous remportez à la fois :

  • Le quinté dans le désordre
  • 7 fois le bonus 4 sur 5 puisque votre grille comprend à la fois les mises 4-7-9-2-3, 4-7-9-2-5, 4-7-9-2-6, etc (tous les numéros autres que vos bases étant inclus dans le champ total).

Si le tarif des grilles de champ total est si élevé, c’est qu’elles peuvent rapporter gros !

Les différents paris possibles

Pour s’initier : le 2sur4 et le Multi

2sur4, Multi et Mini Multi

Il existe 2 paris proposés par le PMU qui intègrent en eux-mêmes le principe du champ :

  • Le 2sur4
  • Le Multi et le Mini Multi

Quand vous faites un 2sur4, vous faites l’équivalent d’un quarté ou un Multi en 4 en champ total avec 2 chevaux de base : ce pari consiste en effet à désigner 2 chevaux parmi les 4 premiers à l’arrivée (quelque soit l’ordre d’arrivée). Cela revient donc à jouer un quarté dans le désordre en ne sélectionnant que 2 numéros et en misant sur les deux autres en champ total ; et le tout pour un ticket bien moins cher (3€). Vous êtes payé si les deux chevaux choisis occupent 2 des 4 premières places de la course.

Les paris Multi et Mini Multi quant à eux ressemblent à un quarté en champ réduit puisque vous pouvez sélectionner jusqu’à 7 chevaux. En réalité, il ne s’agit pas tout à fait d’un véritable pari en champ réduit puisque vous ne sélectionnez pas de chevaux de base : il suffit que 4 chevaux parmi votre sélection arrivent dans le top 4. La formule champ réduit peut donc s’appliquer en plus à un pari Multi, et est intéressante notamment si vous souhaitez verrouiller vos préférences et ainsi obtenir un rapport plus intéressant.

Quels sont les paris disponibles en champ total ou réduit ?

En principe, toutes les mises impliquant plusieurs chevaux sont déclinables dans ces formules. Vous pouvez donc l’appliquer à tous les paris du PMU à l’exception du Simple. Par exemple, il est tout à fait possible d’effectuer un Pick 5 en Spot (sélection aléatoire par la machine) avec 2 numéros de base et le reste en champ total.

Les possibilités sont donc infinies pour personnaliser vos paris à volonté. A vous de jouer !

 

Ajouter à vos favoris

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non