Parier sur le Prix de Diane Longines 2017

Plus qu’une journée de fête dans un cadre d’exception, le Prix de Diane Longines est un rendez-vous pour tous les turfistes. Etant donné le jeune âge de ses participantes, la course n’est pas toujours facile à décrypter. Voici nos clés pour optimiser vos pronostics.

 

Prix-de-Diane

Les spécificités de Chantilly

Lorsque vous pariez sur du plat, penchez-vous sur les caractéristiques de l’hippodrome accueillant la course. A Chantilly, le Prix de Diane se court sur la piste en gazon et la corde est à droite. Retenez ainsi 2 critères primordiaux :

  • L’état de la piste : les chances de certains partants ne sont pas les mêmes suivant que le « tapis » soit par exemple souple ou lourd.
  • Le numéro des partants à la corde : sur cette course, il vaut mieux privilégier les petits numéros de corde.

Joignez ensuite ces éléments aux spécificités du parcours. Chantilly propose en l’occurrence une ligne droite finale non seulement en montée -avec un dénivelé de 10 mètres- mais aussi très longue -plus de 500 mètres. Elle est donc très sélective. Notre conseil : privilégiez les pouliches ayant déjà démontré leur endurance.

On sait également que la piste réussit aux attentistes, c’est-à-dire celles qui ont tendance à s’économiser au sein du peloton avant le sprint final, pour peu que le rythme de la course soit assez soutenu.

L’importance des courses préparatoires

Les concurrentes sont à un âge où elles se forgent plus que jamais. Il faut donc prêter une grande attention aux courses ayant lieu avant le Prix de Diane. En effet, celles-ci les préparent à l’événement mais sont aussi et surtout le vrai baromètre de leur évolution. 2 courses réservées aux 3 ans sont particulièrement révélatrices :

  • La Poule d’Essai des Pouliches

Elle a lieu au mois de mai à Longchamp, sur 1 600 mètres. Cette course de Groupe 1 est, comme son nom l’indique, celle qui commence à réellement révéler la valeur des jeunes femelles (de même avec les mâles dans l’édition pour poulains). L’histoire a montré son importance : le doublé Poule d’Essai-Prix de Diane a été réalisé à 25 reprises.

  • Le Prix Saint-Alary

Il se court également à Longchamp fin mai. Avec ses 2 000 mètres de parcours (le Diane en compte 2 100), il est une véritable course préparatoire, en plus d’être l’une des plus prestigieuses de sa catégorie (Groupe 1).

Si la forme dans laquelle les pouliches arrivent à Chantilly a son importance, l’expérience des jockeys peut également être déterminante étant donné leur jeunesse (bien qu’elle le soit surtout dans les courses de handicap).

Les pouliches à suivre

Quelques pouliches se sont distinguées en vue du Diane 2016 et nous vous tiendrons au courant de celles à suivre pour l’édition 2017. En attendant, voici quelle était notre analyse à quelques semaines de l’événement précédent. Pour vos pronostics, vous pouviez compter sur :

Prix Saint Alary 2015

Queen’s Jewel poursuivie par Wekeela

  • Queen’s Jewel : Elle apparaît en grande forme : après avoir remporté le Prix Pénélope en avril à Saint-Cloud, elle a surtout battu le record du Prix Saint-Alary. Etant donné sa progression à chaque course, le doublé Saint-Alary-Diane semble lui tendre les bras.
  • Wekeela : Dauphine de Queen’s Jewel dans le Saint-Alary, elle fera à coup sûr partie de ses plus sérieuses rivales.
  • Irish Rookie : Arrivée deuxième du Poule d’Essai des Pouliches (derrière Ervedya, qui ne se présentera pas au Diane), l’irlandaise pourrait surfer sur cette surprenante performance et prétendre à une bonne place à Chantilly.

Présentation de la course

Le Prix de Diane Longines a lieu tous les ans le 2ème ou 3ème dimanche de juin à l’hippodrome de Chantilly. Dotée d’1 000 000€, cette course de Groupe 1 est l’épreuve reine des pouliches de 3 ans et consacre chaque année la meilleure d’entre elles au niveau international (son pendant pour les poulains est le Prix de Jockey Club, 2 semaines auparavant).

L’événement, qui réunit plus de 30 000 spectateurs, est également un rendez-vous mondain au cours duquel un prix de l’élégance est décerné chaque année à la spectatrice coiffée du plus beau chapeau.

En principe, la course est prévue pour être le support du Quinté +, mais il peut arriver que ce ne soit pas le cas, faute d’un nombre suffisant de partantes.

En attendant la prochaine édition qui se tiendra le dimanche 18 juin 2017, revivez en vidéo le Diane de 2016, remporté par La Cressonnière :

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non