Les bases du pari hippique

Vous souhaitez faire vos premiers pas dans l’univers du turf mais n’êtes pas sûrs où commencer ? Si un certain manque de connaissance peut être rédhibitoire dans l’approche de l’univers fermé des turfistes, ce cours de rattrapage vous permettra d’avoir toutes les connaissances nécessaire pour placer vos premier pari et vivre vos premières émotions hippiques.

Le récapitulatif de la rédaction de Casaque Verte vous permettra de découvrir tout ce qu’il faut savoir pour parier sur les courses de chevaux – que ce soit en ligne ou en personne à votre point PMU le plus proche.

Informations générales

Les types de courses

Il existe trois grands types de courses, dont chacun se rapporte à l’allure du cheval ainsi qu’à la physionomie du terrain.

Les courses de trot et de galop se déroulent sur un terrain plat, sans obstacle. La course au trot est caractérisé également par les points d’appuis du cheval sur le sol : ceux-ci devant alterner antérieur droit – postérieur gauche et antérieur gauche – postérieur droit en contact permanent avec le sol. Dans les courses au trot, le passage au galop, une allure plus vive où le cheval est momentanément sans contact avec le sol, est synonyme de disqualification.

On retrouve parmi les courses au trot, deux épreuves différentes, le trot attelé et le trot monté. Lors des épreuves de trot attelé, le jockey, ou « driver », est embarqué dans une voiture à deux roues, appelée « sulky », tractée par le cheval. La distance de ces épreuve varie de 1600 à 4100 mètres et peuvent être caractérisée par des mode de départ différents: à l’autostart ou avec une volte. Pour les épreuves de trot monté, le jockey prend place assis sur son cheval. La distance couverte par ce second type d’épreuve de trot varie généralement de 1800 à 3000 mètres.

Les épreuves de galop, aussi dites « épreuves de plat », bénéficient d’un prestige plus important que les variantes au trot. La distance reine étant de 2400 mètres, ces épreuves peuvent cependant varié de 900 jusqu’à 4000 mètres. Placé dans des boxs individuels, dits des stalles, avant le départ, les concurrents s’élancent dès l’ouverture de celles-ci. Les jockeys doivent obligatoirement peser entre 52 et 60 kg et un système de handicap vient alourdir le vainqueur d’une course d’un poids supplémentaire et alléger les perdants si éventuellement ils souffraient d’un handicap.

course galop

Les courses d’obstacle se déroulent sur un terrain semé d’embûches que doivent sautés les cavaliers et leurs montures. On dénombre plusieurs variantes de courses d’obstacle, classées selon l’importance des obstacles à franchir. Les courses de haies, par exemple, proposent des haies de 1,10 mètres de hauteur que les concurrents doivent sauter. Les courses de steeple-chase, elles, proposent des obstacles plus complexes aux coureurs – comme par exemple une rivière à l’hippodrome d’Auteuil. Les épreuves de Cross-Country, quant à elles, offrent des obstacles naturels – comme des troncs d’arbre ou encore des douves – par dessus lesquels doivent sauter les chevaux.

Pour plus d’information sur les divers types de courses, veuillez consulter notre guide des différentes disciplines hippiques.

Le système de cotes

La cote dans les paris hippiques, comme dans tout pari sportif, fixe la hauteur de la rémunération du parieur s’il gagne. Plus celle-ci est importante et plus les gains seront élevées.

Les bookmakers fixent la cote selon leurs outils statistiques (calculs de probabilités, somme des paris sur la même épreuve, etc) pour chaque événement. Ainsi, plus la victoire d’un cheval est jugée peu probable plus sa cote sera faible. Inversement plus un cheval est favori, plus la cote correspondante sera faible.

Donc, si la cote est générée par les outils statistiques des bookmakers, celle-ci ne représente pas la probabilité de succès. En effet, il se peut que vous trouviez des cotes que vous jugiez anormalement basses ou élevées. Si celle-ci sont plus élevée que les probabilités que vous calculez, vous avez trouver un « value-bet » : c’est à dire un pari où les risques engagés par le miseur sont sur-payés.

La cote correspond aux chiffres entourés en rouge sur la grille des chevaux  ci-dessous. L’un des champs (ref.) annonce la cote probable au départ de la course, tandis que l’autre indique la cote à l’instant précis où de la consultation. Cependant, tous les turfistes sont égaux et les cotes retenues sur l’ensemble des paris seront les chiffres retenus au départ de la course.

cotes

Plusieurs formats de cotes existent. Communément, en France, les cotes sont présentée sous forme décimale : la cote d’un cheval sera présentée par un chiffre décimal comme 1,60 par exemple. Dans ce cas de figure, un joueur misant 10€ sur un cheval dont la cote est de 1,60 remportera 16€ (10€×1,60=16€).

Dans les pays anglo-saxons, la cote est plus souvent présentée sous forme fractionnelle. Ce type de présentation montre la fraction de la mise qui est remportée en cas de succes. Par exemple, un joueur misant sur un cheval coté à 3/5 remportera 16€ (10€+10×3/5=10€+30/5=10€+6€=16€).

Ci-dessous, une vidéo pour comprendre rapidement et simplement comment choisir son cheval en fonction des cotes :

Les types de paris

 Type de pari Explication Chances de gains Gain potentiel
Trouver les 5 premiers chevaux de la course (de préférence dans le bon ordre) Très faibles
Trouver les 4 premiers chevaux de la course (de préférence dans le bon ordre)  Faibles
Trouver les 3 premiers chevaux de la course (de préférence dans le bon ordre) Moyennes
Trouver les 2 chevaux parmi les 3 premiers Élevées argent 2
Trouver 1 cheval parmi les 3 premiers Très élevées  

Lexique

Affûté : un cheval préparé pour une épreuve spécifique

APQS : Autre que pur sang

Base : cheval favori autour duquel le parieur compose son pari

Bottom-weight : cheval qui porte le plus petit poids de la course

Casaque : tunique du jockey

Critérium : course réservée aux meilleurs chevaux d’une génération

D.A.I. : disqualifié pour allure irrégulière

Décharge : avantage de poids donné aux jockeys peu confirmés

Écurie : plusieurs chevaux appartenant à un unique propriétaire. Pour les jeux simples placés, votre pari sur un cheval d’une écurie porte sur l’ensemble des chevaux de cette écurie.

Flyer ou Sprinter : cheval de vitesse sur distances courtes

Hurdle-racer : cheval spécialisé dans les courses d’obstacles

Musique : série des statistiques d’un cheval dans les courses précédentes

Poteau : emplacement de l’arrivée d’une course

P.S. : pur sang

Stayer : cheval spécialisé dans les épreuves d’endurance

Top-weight : cheval portant le poids le plus élevé de la course

Turfiste : adepte des hippodromes et des courses de chevaux

Quelques statistiques utiles

  • Le 10 meilleurs jockeys remportent à peu près 90% des courses lors d’un meeting
  • Les chevaux favoris remportent environ 33% des courses

Le pari hippique en ligne

Choisir un bookmaker

Tous les bookmakers en ligne offrant des paris sur les courses de chevaux basent leurs offres sur les formule classiques du PMU (Quinté, Quarté, Trio, Couplé, Simple) et l’agrémentent éventuellement de quelques paris « maison » (comme le ZEcouillon par ZEturf qui permet de parier sur le 4ème cheval à l’arrivée).

Leurs cotes peuvent varier légèrement de l’un à l’autre. Malheureusement pour les parieurs, c’est fluctuations ne sont ni constantes, ni prévisibles. Il n’y à donc pas un opérateur de paris hippiques en ligne dont l’offre se détache des autres au niveau des événements proposés, ni des cotes associées.

En revanche, chaque opérateur fait bénéficier ces joueurs de bonus de bienvenue plus ou moins importants. Voici la liste des principaux opérateurs et de leurs offres promotionnelles pour les nouveaux inscrits :

  • PMU : 170€ remboursés
  • Genybet : 130€ de bonus
  • Betclic : 150€ de paris offerts
  • Unibet : 20€ remboursés
  • Zeturf : 150€ de bonus

S’inscrire

Pour s’inscrire chez n’importe lequel de ces opérateurs, il vous faudra remplir un formulaire d’inscription simple. Sur celui-ci, il vous sera demandé:

  • Vos information personnelles (nom complet, date et lieu de naissance)
  • Vos coordonnées (adresse, adresse email, numéro de téléphone)
  • Les informations relatives à votre compte joueur (pseudo, mot de passe)
  • Un code promotionnel en cours de validité pour vous attribuer un bonus

Dans un deuxième temps, il vous sera demandé de confirmer la création de votre compte en acceptant les conditions d’utilisation des sites respectifs et en renseignant vos coordonnées bancaires.

Fixer ses limites

Une fois votre compte créé, vous pourrez configurer les paramètres d’utilisation de celui-ci. Notamment, par mesure de sécurité, vous pourrez fixer vous mêmes les limites maximales de dépôt, de retrait, et de mises pour une période donnée (d’ordinaire un jour, une semaine, ou  un mois).

Egalement, dans vos paramètres de jeu responsable, vous pourrez sélectionner une option pour vous déconnecter automatiquement du site une fois atteint le plafond que vous aurez défini au préalable.

Remplir sa grille en ligne

Une fois votre compte joueur créé et votre solde joueur crédité, vous pouvez parier en quelques clics.

  1. Rendez vous dans la section turf de votre bookmaker
  2. Choisissez la course sur laquelle vous souhaitez parier
  3. Choisissez la formule de votre pari (Simple, Couplé, Trio, Quarté, Quinté)
  4. Sélectionnez vos chevaux
  5. Entrez le montant de votre mise
  6. Confirmez votre pari, c’est fini!

Par exemple, sur le site de PMU, vous pouvez faire ceci depuis l’onglet « Mon pari » à droite des informations relatives à chaque course et dont nous vous fournissons un aperçu ci-dessous..

Outils et logiciels

Plusieurs outils sont à votre disposition sur internet pour vous guider dans vos paris.

  • Rapport : Les rapports sont des fiches d’informations disponibles avant la course. Celles-ci permettent d’appréhender les conditions de la course et d’en mesurer les paramètres avant de placer sa mise :
    • les conditions d’entrée : age, sexe et palmarès des chevaux participants
    • les conditions du déroulement de la course : distance à parcourir, allure, poids attribués à chaque cheval et physionomie du terrain (plat, obstacles)
    • les conditions de rétribution : aussi dit « allocation », cette liste offre le détails des prix en jeux pour les gagnants de la course
  • Répartiteur de mises : Les répartiteurs de mises sont de puissants outils statistiques permettant de répartir ses mises sur les chevaux d’une même course. Ces logiciels ne prédisent pas quel cheval va gagner la course, ni même sur quels chevaux il faudrait parier. Cependant, il est capable, en entrant la mise de départ, les chevaux sélectionnés et leurs cotes respectives de déduire la manière la plus sûre de répartir sa mise. Si aucun des chevaux choisi ne se place, bien sûr le gain sera toujours nul. Mais si au moins l’un d’entre eux se place vous serez sûrs d’optimiser le rendement de chaque mise.

Le pari hippique en physique

Lorsque vous effectuez vos paris hippiques en personne, que ce soit à l’hippodrome ou au tabac le plus proche, un seul opérateur s’offre à vous : le PMU. De ce fait, les cotes sont identiques où que vous soyez. De même, les modes d’enregistrement de votre pari sont identiques : vous pouvez compléter votre ticket à la borne PMU, en transmettant oralement votre pari au guichet ou en remplissant vous même la grille.

Pensez dans tout les cas à vérifier votre reçu pour vous assurer que votre pari à bien été enregistré.

Comment remplir sa grille PMU ?

Plusieurs champs sont à remplir lorsque vous remplissez votre ticket PMU:

  1. Le type de pari : Quinté, Quarté, Trio, Couplé, Simple
  2. Le nombre de chevaux que vous sélectionnez pour votre pari, celui-ci peut-être :
    • égal au nombre préconisé par le type de pari (5 pour un quinté)
    • inférieur à celui-ci (dans ce cas le reste de votre ticket est complété grâce au système PariezSpot)
    • supérieur à celui-ci (dans ce cas votre pari coûte plus cher)
  3. Le nombre de paris : correspond au total misé sur la course (par exemple, si vous cochez 2 vous règlerez deux fois le montant de la mise de base associée au type de pari que vous souhaitez remplir)
  4. La réunion : soit le numéro assigné à une série de course se déroulant le même jour dans un seul hippodrome
  5. La course : les épreuves sont numérotées par ordre chronologique
  6. Les chevaux : choisissez ici le numéro associé à chaque participant sur lequel vous souhaitiez pariez pour une seule course

Attention donc, un ticket permet de parier uniquement sur une course à la fois.

Dernier conseil : gardez précieusement vos reçus. Ceux-ci vous seront utiles pour réclamer vos gains si vous gagnez vos paris!

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non